Les conteneurs touchent le ciel !

Publié le par SUD

Jeudi matin, séquence émotion, le dernier étage est livré.

Quelques inquiétudes sur le temps, la veille s'est révélée pluvieuse, et il y a toujours le risque que le mistral se lève afin de chasser les nuages.

Mais une fois de plus la météo est avec nous.

La livraison a faillie être annulée les containers n'étant pas fin-prêts.

Le planning d'intervention de Gecape-sud étant bloqué, je fais un tour de chantier chez TCSI afin de faire le point et de décider des priorités.
Il reste à exécuter quelques découpes, notamment celles de la terrasse, un cadre à poser, l'antirouille à passer et plus "embétant" l'isolation en sous-face de la terrasse.
Il semble prioritaire de poser l'isolant puisque nous n'aurons pas accès à la sous-face une fois le container en place, alors que l'on peut pratiquer les découpes sur site... Mais la pose nécessite plus d'une journée.

Donc décision est prise : nous trouverons un type d'isolation différent, on termine les découpes et on maintien la livraison.
(isolation en sous-face du plafond, ou en insufflation entre les deux niveaux de conteneurs puisque l'espace résiduel entre les deux structures le permet)

Suite à ce cafouillage, nous rencontrons une nouvelle équipe de Médiaco, avec une grue ENORME...

La plus grosse grue sur roue de Marseille et sa région nous informe Marc avec un pétillement de fierté.

 Il me faut avouer qu'au premier abord j'ai ressenti une légère déception de ne pas pouvoir clôturer cette phase "mise en place" avec la même équipe.

Mais le sourire et la sympathie de ces nouveaux acteurs nous ont consolés!


Installation du dernier container, le deuxième de la terrasse. On ressent une sensation étrange, car c'est la fin d'une étape. Et il ne reste "plus qu'à".

Nous tenons à remercier spécialement médiaco qui a proposé de nous rendre deux services pendant l'attente entre les livraisons des différents modules.
Guy nous a soulagé de la première "écharde" :
une souche de près de 400kg.

Il s'agit de l'orme qui était malade et que nous avons malheureusement dû déraciner.

Difficile d'imaginer les heures que nous aurions passées à détailler les racines afin de pouvoir déterrer cette masse... 











La deuxième épine était la gestion de la découpe de la porte du 40' du 1er étage qui avait été oubliée.
Le principal soucis étant le moyen de soulager le poids de la porte pendant le meulage des gonds, et la crainte que la chute de la porte ne cause de sérieux dommages.

Merci donc pour tout, dont votre enthousiasme, votre savoir-faire et vos sourires à Guy, Marc, Rachid, Richard, George, Gilles, Yves, et pardon j'en oublie!




















Nous disposons aujourd'hui de tous nos espaces.
Mais le chantier n'est pas terminé... Il ne fait que commencer !

Publié dans conteneur

Commenter cet article

BERNARD Thaddée 02/12/2009 23:33


Bonjour,
Je voulais vous félicitez pour ce magnifique projet. A la limite de la jalousie mais trop jeune pour le moment pour me lancer, j'aimerai avoir plus d'infos technique en ce qui concerne les
problèmes de condensation, de corrosion ?
En vous souhaitant réussite et reconnaissance
Cordialement,
Thaddée


emmanuel de MENTHON 02/12/2009 09:02


bravo à tous ça semble être un véritable challenge qui prend vie, beaucoup plus impressionnant avec les trois étages, j'ai bien lu, trés interressant ces remarques sur la flexibilité des containers
avec découpes, d'autres remarques? courage et ne fuyez pas si vous avez besoin d'un coup de main, j'ai un peu de temps dans les deux premiers mois de 2010. bises te respect. Emmanuel


djae andre 30/11/2009 16:46


plein de solutions pour l isolation en sous face mais je suis impatient de voir le decompte des sommes engagees pour ce chantier aplus